Évènements BtoB : quelle expérience mobile pour vos participants ?

Benoit Leggieri, Team inwink
Le 17 déc. 2019

Une grande partie des usages sur le web est aujourd’hui réalisée depuis une interface mobile.

Il en est de même pour les participants aux évènements professionnels qui, de plus en plus, consultent les contenus de l’événement et interagissent en situation de mobilité.

Pour le marketeur BtoB, il est donc essentiel de prendre en compte la généralisation de ces usages et d’adapter son dispositif de marketing évènementiel en conséquence.

Plusieurs défis sont à relever pour proposer un expérience mobile optimale : le dispositif marketing, l’investissement, l’UX, la disponibilité des données, etc…

Lorsqu’il s’agit de formaliser l’expérience mobile du participant, une question revient fréquemment dans la réflexion des marketeurs et des organisateurs : ‘’Devons-nous opter pour la création d’une application mobile, ou bien proposer une expérience en web responsive ?’’.

Voici nos éléments de réponses en deux parties.

App native ou web app : le dilemme de l’organisateur ?

Alors que l’usage des ‘devices’ mobiles (tablettes, smartphones, etc.)  est désormais généralisé, le téléchargement et l’utilisation d’une application mobile l’est beaucoup moins.

Les professionnels sont de plus en plus réticents à l’idée de multiplier le téléchargement d’applications sur leurs smartphones, d’autant plus si l’usage de ces applications est éphémère (par exemple : une application pour un évènement court et ponctuel).

Selon l’audience, le format, la durée et la récurrence de l’événement, et le dispositif de communication déployé, l’adoption d’une application native par les participants peut se révéler être un véritable défi.

Car même créer une app native très esthétique ne suffira pas ! Une app mobile doit apporter une vraie valeur à votre audience si vous voulez susciter l’intérêt de vos participants et obtenir des taux d’adoption et d’usage significatifs.

De plus, il est judicieux de laisser le choix à votre audience, web app ou application native, afin que le téléchargement d’une app ne soit pas perçu comme une obligation.

Avec inwink, vous laissez le choix à votre audience, en offrant la même expérience sur une web app et une app native. 

Que ce soit l’une ou l’autre (web ou native), l’interface mobile permettra à vos participants de :

  • Consulter l’agenda et s’inscrire à des sessions
  • Identifier des exposants et les localiser sur la zone d’exposition
  • Entrer en relation avec d’autres participants et organiser des rencontres
  • Interagir avec l’organisateur et les animateurs (interactivité live, satisfaction)
  • Etc…

Bien entendu, plus le programme de votre évènement est riche, plus les acteurs sont nombreux (intervenants, partenaires), plus cette interface mobile devra être à la fois puissante et intuitive.

App native ou web app : quelles différences ?

Alors que la web app est tout simplement la version responsive du site web événementiel généré avec inwink, le déploiement d’une app mobile native comporte quelques spécificités.

Les différences entre app native et web app sont résumées ainsi :

  1. L’application native nécessite des mises à jour selon les évolutions de version et les mises à jour de contenus. La web app charge toujours la dernière version du contenu à chaque chargement.
  2. La web app est accessible depuis tous les types de terminaux, alors que l’app native nécessite un déploiement de versions sur les systèmes d’exploitation visés. Exemple : deux publications nécessaires pour les terminaux Android et iOS.
  3. La web app peut être déployée et disponible de manière instantanée, alors que les délais de publication d’une app native varient selon les stores (Google Play et App Store).
  4. La web app et l’app native permettent un accès aux contenus même en cas de perte de connexion internet. Le contenu est téléchargé avec l’app mobile, alors que la web app réalise une mise en cache des contenus pour assurer un accès continu à ces contenus.
  5. L’app native permet l’envoi de notifications ‘push’ sur le smartphone ou la tablette du participant (à condition que les notifications soient autorisées sur le terminal). La web app proposera des notifications in-app uniquement.
  6. La web app ne peut pas accéder aux différentes fonctionnalités du ‘device’ mobile, telle que l’appareil photo. Dans le cadre d’un dispositif de Lead Gen’, seule l’app native permet un contrôle de l’appareil photo pour scanner les badges des participants.

Quel que soit l’option que vous aurez choisie, soignez l’expérience mobile !

Une communication bien préparée est un élément clé pour assurer un usage maximal de votre application pendant l’événement.

Enfin, nous vous conseillons de mesurer l’engagement de l’audience avec votre app (web ou native) au moyen de vos outils analytics et de votre plateforme d’event intelligence. Préférez toujours les statistiques d’usage plutôt que les indicateurs de nombre de téléchargements. En effet, un téléchargement d’une app mobile ne garantit pas forcément son usage !