Evénements digitaux : oubliez le direct, passez au simulive !

Si vous organisez vos premiers événements digitaux, vous aurez peut-être le réflexe de filmer et diffuser vos sessions vidéo en live. Ce réflexe est tout à fait compréhensible lorsqu’on est habitué à organiser des événements présentiels où tout est en direct.

Pourtant, l’intérêt du direct est très limité pour les événements 100 % digitaux ! Le format le plus adapté, c’est le simu-live, et voici pourquoi.

Pour l’événement en ligne, l’intérêt du live est limité

En digital, l’intérêt du direct est très limité pour une raison qu’on peut résumer en une phrase : dans un événement en ligne, l’intervenant ne voit pas son public, quoi qu’il arrive.

La force de l’événement présentiel – qui est live – c’est l’échange, le partage d’une énergie qui se crée entre le public et l’intervenant qui sont réunis dans un même lieu.

En ligne, l’intervenant est face à la caméra, que ce soit celle d’un ordinateur ou celle d’un studio, et il/elle ne voit pas son public. Impossible de capter les réactions des participants, impossible de nouer une connexion avec l’audience autour du sujet de la présentation.

Le fait de ne pas être en live ne dégrade donc ni l'expérience de l'intervenant, ni celle de l'audience. 

Le simu-live, c’est quoi ?

Le simu-live consiste à diffuser les vidéos à une date et une heure déterminées, comme s’il s’agissait d’un live, alors que ces prises de parole de vos intervenants ont été pré-enregistrées avant l’événement.

Le participant qui arrive en cours de session, avec 10 minutes de retard par exemple, se retrouve par défaut à la dixième minute de la vidéo (avec ou sans possibilité de revenir en arrière, à vous de le définir).

Le participant a donc l’impression du live, et vous l’organisateur, avez tous les avantages du différé (on vous en parle dans la partie suivante).

Par la suite – dès le lendemain de l’événement si vous le souhaitez – vous pourrez en quelques clics, rendre vos sessions disponibles en replay à la demande.

Pourquoi le simu-live est la stratégie gagnante

Une meilleure maîtrise de la qualité d’enregistrement

Avec le simu-live, vous pouvez enregistrer autant de fois que nécessaire, couper les hésitations, les maladresses de diction, et les moments de flottement, et même faire du montage entre les parties les plus réussies.

Pas de prise de risque

Vous évitez les fameux « aléas du direct », comme la mauvaise connexion internet de dernière minute pour un intervenant à distance.

Moins de stress pour l’intervenant

Autre avantage significatif du « faux » direct : savoir que l’on n’est pas en direct et qu’il est possible de re-enregistrer certains moments s’il y a un loupé, rend les intervenants beaucoup plus détendus.

Les interactions entre intervenants et public sont démultipliées

Le dernier avantage du simu-live, et peut-être l’un des plus importants, repose sur les possibilités d’interactivité offertes par ce scénario.

L’intervenant n’a plus à se concentrer sur la qualité de sa représentation et peut se concentrer sur les interactions avec les participants. Il/elle peut traiter les questions au fur et à mesure qu’elles arrivent dans le chat ou dans l’onglet Q&A, ou bien dans une discussion 1-to-1 avec un participant.

Pour les partenaires qui animent des sessions et doivent profiter de ces moments pour créer des opportunités business, cette facilité d’interaction prend toute son importance. Être 100 % disponible et à l’écoute des participants offre un contexte commercial beaucoup plus favorable.

 

Découvrez comment orchestrer vos sessions simu-live en toute simplicité avec inwink

Voir la plateforme

Articles récents